Le Jury
Franck Dubosc

Franck Dubosc & Le Festival de l’Alpe d’Huez

Comédien incontournable de la scène & du cinéma français, Franck Dubosc est un fidèle du Festival de l’Alpe d’Huez, depuis de nombreuses éditions.

En 2008, il découvre le Festival en présentant Disco de Fabien Onteniente puis y reviendra régulièrement défendre des comédies sélectionnées comme Plan de Table de Christelle Raynal (2012) ou encore Bis de Dominique Farrugia (2015). Sa filmographie regorge de comédies à succès qui parlent à tous les publics : de Camping, à Disco en passant par Astérix aux JO ou encore Les Visiteurs – La révolution, il cumule à ce jour un box-office total supérieur aux 50 millions d'entrées en France…

Le Festival est très heureux d’accueillir pour la première fois dans son Jury Officiel, cet immense showman populaire, dans le cadre magique de l’une des plus belles stations de l’Isère : l’Alpe d’Huez !

Franck Dubosc
Les membres du jury




Reem Kherici





Après des débuts à la radio, Reem Kherici se fait connaitre du grand public en 2005 avec la bande à Fifi, menée par Philippe Lacheau. Pendant deux ans, la troupe d’humoristes participe au Grand Journal de Michel Denisot sur Canal Plus, avant de jouer au théâtre du Splendid une pièce produite par Dominique Farrugia.

C’est en 2009 que Reem Kherici fait ses débuts au cinéma, dans le second volet des aventures “d’OSS 117“ aux côtés de Jean Dujardin sous la direction de Michel Hazanavicius. Après “Neuilly sa mère” elle montre une fois de plus ses talents comiques dans “Fatal” écrit et réalisé par Michael Youn.

Elle poursuit sa carrière d’actrice dans des films aussi différents que “Colombiana” ou “Bienvenue à bord”, avant de se décider à passer derrière la camera. Pour son premier film “ Paris à tout prix” elle s’entoure de ses acolytes de la Bande à Fifi ainsi que Stéphane Rousseau ou encore Florence Foresti.

La réalisatrice incarne Maya, une styliste d’origine marocaine installée à Paris depuis des années qui, alors qu’elle s'apprête à décrocher le job de ses rêves, est renvoyée dans son pays natal.

Après ce joli succès, l’actrice gagne en visibilité mais choisit de jouer la carte du contre-emploi en tenant le premier rôle féminin dans “ Le Convoi” , un thriller d’action porté par Benoit Magimel. Elle revient à comédie avec populaire avec “Débarquement Immédiat“ de Philppe de Chauveron puis “Mes Trésors” avec Jean Reno et Camille Chamoux.

La même année, Reem Kherici signe son retour derrière la caméra avec “Jour J” triangle amoureux corsé entre elle-même, Julia Piaton et Nicolas Duvauchelle... Chantal Lauby y tient le rôle de sa mère irrésistible. Récemment Reem Kherici a sorti son livre “Diva” plus de 200 photos et phrases humoristiques où elle met en scène son chat, futur héros de sa prochaine comédie, un mélange de live et d’animation comme “Ted“ ou “Paddington”.







Taper sur tout ce qui bouge n’est pas dans ma culture. Parler de politique et de la crise non plus. Tout ça ne m’intéresse pas : ce que j’aime, c’est me laisser aller, oublier le quotidien. C’est ce que j’essaie de faire dans mon spectacle : amener les gens avec moi pour qu’ils oublient leur quotidien.

Arnaud Ducret

















Audrey Dana



Audrey Dana grandit dans la Beauce au sein d'une famille de quatre enfants. Elle suit des cours de théâtre, obtient le premier prix d'art dramatique du conservatoire National d'Orléans, puis poursuit sa formation à l'École supérieure d'art dramatique de Paris.

Après deux années à New York, elle revient en France où elle enchaîne les rôles au théâtre, notamment dans Nos amis les humains ou encore La sœur du Grec. Elle rencontre Claude Lelouch qui lui propose le rôle d'Huguette dans Roman de gare avec Dominique Pinon et Fanny Ardant. Rôle pour lequel elle sera nommée aux César dans la catégorie meilleur espoir féminin et recevra le Prix Romy-Schneider en 2008.

Elle s'essaye aux comédies, Ce soir je dors chez toi (2007) d'Olivier Baroux, ou encore Tellement proches (2009) d'Éric Toledano et Olivier Nakache avec Vincent Elbaz, Isabelle Carré, François-Xavier Demaison et Omar Sy, mais aussi aux drames comme Welcome (2009) de Philippe Lioret qui lui vaudra une nomination au César de la meilleure actrice dans un second rôle.

En 2009, elle est dirigée par Bertrand Blier dans la comédie noire Le Bruit des glaçons, avec Jean Dujardin, puis est à l'affiche du thriller d'action 600 kilos d'or pur d'Éric Besnard.

Elle retrouve Claude Lelouch en 2010 pour un premier rôle : celui d'Ilva dans la comédie dramatique musicale. Ces amours-là, entourée de Laurent Couson, Raphaël, Dominique Pinon, Samuel Labarthe, Jacky Ido et Anouk Aimée.

Cette même année, elle remonte sur les planches, dans Audition de Jean-Claude Carrière, avec Jean-Pierre Marielle et Manu Payet, au Théâtre Édouard VII, mis en scène par Bernard Murat. Elle enchaînera avec l'adaptation d'une pièce de Tennessee Williams : Le Paradis sur terre avec Johnny Hallyday et Julien Cottereau dès le mois de septembre 2011 toujours au Théâtre Édouard VII.

Parallèlement à sa carrière de comédienne, elle s'exerce également au métier de scénariste et de réalisatrice. Après un essai au court-métrage en 2008, 5 à 7, avec Jocelyn Quivrin, elle entame la réalisation de son premier long-métrage Sous les jupes des filles en 2013. Elle parvient à réunir un casting de stars pour cette chronique de la parisienne contemporaine, dont Isabelle Adjani, Vanessa Paradis et Laetitia Casta. Sorti en 2014, le film fera plus d’un million d’entrées.

En 2015, elle revient à l'affiche de deux films : d'abord aux côtés de Laurent Lafitte et Mélanie Laurent dans le drame Boomerang, écrit et réalisé par François Favrat, puis la comédie Pension complète, opposant Gérard Lanvin et Franck Dubosc, sous la direction de Florent-Emilio Siri.

En 2017 elle sort Si j'étais un homme, son deuxième long métrage en tant que réalisatrice. Elle y tient également le rôle principal, celui d'une mère de famille se voyant dotée d'un changement inattendu...

On la retrouvera au théâtre dès le 30 août dans un ‘seule en scène’ Indociles co-écrit avec Murielle Magellan avec qui elle a déjà écrit ses deux longs métrages. Elle sera ensuite le 18 octobre au cinéma à l’affiche de Knock de Lorraine Levy aux côtés de Omar Sy, Ana Girardot et Alex Lutz.


Christophe Lambert




Né aux Etats-Unis, Christophe Lambert passe son enfance en Suisse, où son père officie en tant que diplomate à l'ONU.

Après une année passée au Conservatoire de Paris, le Français débute sur grand écran en 1980 dans le thriller Le Bar du téléphone.

Mais c'est quatre ans plus tard qu'il est révélé au grand public : l'acteur est sélectionné parmi des centaines de candidats pour incarner le personnage de Tarzan dans Greystoke, la légende de Tarzan, un succès mondial qui lance sa carrière de manière foudroyante au niveau international.

Christophe Lambert va dès lors connaître un parcours pour le moins atypique, sans cesse partagé entre la France et Hollywood. Ce côté nomade et insaisissable est d'ailleurs très vite d'actualité. Ainsi, après le Paroles et Musique (1984) d'Elie Chouraqui, l'acteur est choisi par Luc Besson pour jouer dans Subway (1985), qui lui rapporte le César du Meilleur Acteur. Dans la foulée, il incarne l'immortel Highlander, plébiscité en salles.

Christophe Lambert n'arrête pas de tourner, fonctionne souvent au "feeling", avec le leitmotiv d'un simple et ludique plaisir de jouer. Il enchaîne oeuvres ambitieuses et improbables, en France comme à l'étranger (il est crédité aux génériques de plus de trente films internationaux), mais bénéficie toujours d'un véritable capital sympathie auprès du grand public.

Depuis quelques années, Christophe Lambert est aussi producteur mais également romancier dont le dernier livre « Le Juge » est sorti en 2015.

En tant que producteur, il a plus de 15 films à son actif, dont « La Folle Histoire de Max et Léon » sorti en novembre 2016. Il a partagé l’affiche du film de Claude Lelouch « Un plus une » aux côtés de Jean Dujardin et Elsa Zylberstein. En 2016, il est également à l’affiche du prochain film des frères Coen « Hail Caeser » ainsi que dans « 10 Days In Madhouse » mis en scène par Timothy Hines avec Caroline Barry sur un épisode de la vie de la journaliste d’investigation Nellie Bly.

Il a partagé l’affiche du dernier film de Claude Lelouch « Chacun sa vie » aux côtés de Jean Dujardin, Johnny Hallyday ou encore Gérard Darmon. Il vient de tourner le long métrage « Bel Canto » réalisé par Paul Weitz avec Julianne Moore. Actuellement, il est en développement de son prochain film qu’il souhaite mettre en scène.